Les vaccins contre le coronavirus sont-ils sûrs?

​Mercredi dernier, le journal De Standaard publiait un article sur les effets indésirables liés au vaccin de Pfizer/BioNTech. En Grande-Bretagne, deux personnes ont présenté des réactions allergiques à ce vaccin. Les vaccins contre le coronavirus sont-ils sûrs? 


Maux de tête, fatigue et douleurs musculaires sont des effets indésirables potentiels.

 

Mercredi dernier, le journal De Standaard publiait un article sur les effets indésirables liés au vaccin de Pfizer/BioNTech. En Grande-Bretagne, deux personnes ont présenté des réactions allergiques à ce vaccin. Les vaccins contre le coronavirus sont-ils sûrs? 

Le Royaume-Uni a été le premier pays à approuver le vaccin contre le coronavirus de Pfizer/BioNtech, qui sera également utilisé dans notre pays. Outre-Manche, la vaccination a commencé il y a une semaine. Margaret Keenan, 90 ans, était ravie d’être la première: « c 'est le meilleur cadeau d'anniversaire en avance que je pouvais souhaiter, il me permettra, enfin, de passer du temps avec ma famille et mes amis l’an prochain. J’ai été seule une grande partie de cette année. Si je peux donner un conseil à ceux qui se voient proposer le vaccin: si je peux le faire à 90 ans, vous pouvez aussi! »

Mais est-ce le cas? Margaret pourra-t-elle revoir ses amis et sa famille immédiatement après l'administration du vaccin? Ne doit-elle plus tenir compte des mesures de distanciation? Le vaccin la protège-t-il? Et qu'en est-il des effets indésirables?

Le vaccin est-il efficace?

Margaret devra encore faire preuve de patience. Pour être protégée, elle devra recevoir une seconde injection. Dans le cas du vaccin de Pfizer/BioNtech, cette seconde dose doit être administrée 3 semaines après la première. Pour le vaccin de Moderna, les deux dosent devront être espacées de 4 semaines. Les deux vaccins sont efficaces une semaine après la deuxième injection. Vous pouvez développer des anticorps avant, mais lors de la 3e phase des essais cliniques, l’efficacité des deux vaccins a été étudiée une semaine après la seconde dose. Pfizer annonce que son vaccin est efficace à 95% contre le coronavirus. Moderna parle de 94,5% pour le sien. Ces résultats sont préliminaires et peuvent encore varier. Mais cela signifie qu’une grande partie des personnes vaccinées seront protégées contre la COVID-19. 

Combien de temps protège-t-il?

Personne ne peut répondre à cette question pour l'instant. Sans certitude, on espère une protection allant d’un à deux ans. A ce stade, les essais réalisés sur les vaccins indiquent que cette protection à 95 % est garantie jusqu’à 3 mois après l’inoculation. 

Une personne vaccinée peut-elle encore transmettre le virus?

Ici non plus, pas de certitude. Malgré les bons résultats obtenus pour l’instant, mieux vaut ne pas se lancer dans de grands projets pour 2021 ou imaginer qu’on pourra bientôt enlacer nos proches! Il restera donc important de respecter les gestes barrière pour se protéger du coronavirus, comme le maintien d’une distance d’un mètre et demi et le lavage fréquent des mains. 

Et les réactions allergiques au vaccin? 

Au Royaume-Uni, deux travailleurs de la santé ont présenté des réactions allergiques lors de leur vaccination : une éruption cutanée et des difficultés respiratoires. Tous deux ont des antécédents graves en matière d’allergie et ont toujours une seringue d’adrénaline sur eux. Ils ont reçu les soins appropriés et se portent bien aujourd’hui. Selon le vaccinologue Pierre Van Damme, ces réactions allergiques ne doivent pas être une source d’anxiété. « Cela peut arriver après avoir pris un médicament ou reçu un vaccin. La plupart du temps, c’est parce qu’une personne est allergique à l’un des composants. Quand on mène une vaste campagne de vaccination comme au Royaume-Uni, et bientôt dans de nombreux autres pays en Europe, il faut en tenir compte. Les personnes qui viennent d'être vaccinées doivent être surveillées p​endant une dizaine de minutes. Nous savons que si une réaction allergique se produit, elle survient quasi immédiatement après la vaccination, dans les 5 ou 10 minutes. Les personnes qui administrent les vaccins connaissent bien ce risque de réaction allergique. Nous disposons des médicaments nécessaires pour y réagir. »

Quels effets indésirables éventuels?

La notice déjà publiée par Pfizer fait mention de douleurs au point d’injection (chez 8 sujets de l’étude sur 10), de fatigue (chez 6 sur 10), de maux de tête (chez 5 sur 10) et de douleurs musculaires (chez 3 sur 10). Ces effets indésirables étaient généralement "légers" à "modérés" et disparaissaient en quelques jours. Les effets indésirables sont évalués sur une échelle de 1 (léger) à 5 (mortalité due aux effets indésirables). Jusqu'à présent, Moderna n'a fourni des informations que sur les problèmes "graves" (niveau 3) survenus chez plus de 2% des sujets. La société a indiqué que son vaccin a provoqué une fatigue importante chez 9,7% des participants aux essais cliniques de phase 3, des douleurs musculaires chez 8,9%, des douleurs articulaires chez 5,2% et des maux de tête chez 4,5% des sujets. Le tout étant "généralement de courte durée".

En dessous de la limite de 2%, les effets indésirables sont considérés comme "rares", mais comme les vaccins contre le coronavirus seront administrés à grande échelle, les effets indésirables rares affecteront un groupe de personnes relativement important. Par exemple, le dossier de Pfizer montre que 15% des sujets de moins de 55 ans développent de la fièvre (à partir de 38°C) et 1,2% une fièvre sévère (à partir de 39°C) après la deuxième dose. Pour la Belgique, cela signifierait que des dizaines de milliers de personnes risquent de développer une forte fièvre. "Ce n'est pas un problème en soi, et c'est un signe que le système immunitaire fonctionne bien", explique la vaccinologue Isabel Leroux-Roels (UZ Gent) dans le magazine EOS, "mais il est important que les gens sachent à quoi s’attendre".

Notre mission

Pharmacie.be soutient et valorise le rôle du pharmacien en tant que partenaire à part entière des soins de santé.

Partenaires institutionnels

www.fagg-afmps.be
www.pharma.be
www.croix-rouge.be

Contactez nous

Veuillez noter que pharmacie.be n'est pas un site de pharmacie en ligne

Mentions légales

Privacy policy
Déontologie